Les Etoffes

LES ARMURES

ALCANTARA,

 Est un tissu composite utilisé pour recouvrir différentes surfaces. C'est une fibre synthétique permettant la création de tissu à base de polyester et de polyuréthane. 
Classé parmi les tissus non-tissés ou les microfibres, l'Alcantara est fabriqué par l'alignement en nappe de fibres de polyester très fines, liées entre elles par l'apposition à chaud d'une résine de polyuréthane.

BROCATELLE,

 Exportée d'Italie, c'est une étoffe qui ressemble à un petit Brocart par son dessin tissé en relief.La Brocatelle moins précieuse que le Brocart (avec des fils d'or et d'argent) a un aspect "bosselé"très particulier.
Les brocatelles se distinguent des Brocarts en ce que leurs dessins plus petits se détachent en satin sur un fond sergé en coton ou en lin.

BRODERIE,

 C'est l'art d'ajouter à la surface d'un fond déjà tissé un motif plat ou en relief fait de fils simples, parfois en intégrant des matériaux tels que des paillettes, des perles voire de pierres précieuses.
Aux XVIIe & au XVIIIsiècles, la broderie sur velours ou sur satin, tient un rôle prépondérant dans l'ameublement : tentures, portières, dessus-de-lit, rideaux..
Avec le retour au romantisme, les voilages brodés ont trouvé leur emploi comme rideaux.

CHENILLÉ,

 Tissu généralement  doux, volumineux, monocolore,  en armure taffetas ou en armure gaze  avec un haut poil créé dans la trame à partir de fils chenille ayant subi un traitement spécial.
Le tissu chenille réversible est utilisé pour les rideaux .  Le nom du tissu provient du fil utilisé pour sa production. 

CRÊPE,

 Tissu en coton d’épaisseur moyenne, produit à partir de fils moyennement fins dans des armures crêpes. Utilisé pour les robes de femmes et les chemises d’hommes. 

DAMAS, 

 Étoffe  brillante, de densité en fil élevée, en coton, parfois en lin, produite à partir de fils fins. Tissée en motif jacquard en armure satin ; tissages chaîne et trame alternés créant une vaste gamme de dessins de grande taille

DÉVORÉ,

 Le dévoré est une technique qui, a partir d´un tissu ayant une capacité couvrante déterminée et uniforme, génère des zones de transparence au reste du tissu.
On utilise des tissus constitués, d´une part, par des fils en filament, soit naturels soit manufacturés, qui ne peuvent pas être attaqués durant le traitement, afin d'assurer la continuité du tissu avec le minimum de capacité d´enveloppement et d´autre part, par des fils tissés, cellulosiques ou protéiques, ayant une capacité d'enveloppement supérieure.
Ceux-ci sont en principe attaqués ou dévorés. Il convient de donner comme exemple, des tissus dont le mélange est soie-coton, polyester- coton et polyester-viscose.

On réussit ainsi à éliminer les fibres attaquables, normalement intégrées dans le tissu sous forme de fils filés constitués par une ou plusieurs sortes de fibre

DOUPION,

 Tissu se distinguant par sa surface granuleuse et irrégulière. Généralement utilisé dans l’armure taffetas, avec de la soie naturelle ou de la rayonne dans la chaîne et de la soie doupionnée dans la trame, ce qui augmente l’effet du tissu.
Le fil de soie doupionné est obtenu par des vers à soie travaillant trop prêt l'un de l'autre et formant ainsi des cocons doubles. Ces cocons sont filés par des procédés spéciaux.
Léger et souple, il a un aspect grenu et une surface irrégulière semée de "bouchons".

ENDUCTION,

 Dans le tissu, le revêtement peut être appliqué par calandrage, lame, racle (utilisé pour un traitement mono-face sur un support textile), immersion ou pulvérisation. Une substance (résine, vinylemicro-fibre, etc.) est déposée sur l’une des faces du tissu. Le Skaï, l'Alcantara sont des tissus enduits.

FAILLE,

 En soie lourde à mi-lourde, relativement résistante, légèrement brillante, avec un côtelé transversal. Fabriqué à partir d’une fine soie dans la chaîne et d’un fil de soie chappe ou d’un fil de laine peigné dans la trame.
En utilisant les fils de chaîne et de trame de différentes couleurs, un effet d’iridescence est obtenu. 
La chappe est une soie grossière ; il s'agit d'un déchet de soie naturelle, créé durant le dévidage de la soie.

GABARDINE,

 Composée de laine, de coton ou de soie, fine et épaisse, remarquable par ses côtes prononcées obliques sur l'endroit, d'armure façonnée (sergée) et très serrée.

JACQUARD,

 Tissu à dessins façonné mécaniquement par croisements de fils avec un métier Jacquard. Ce métier à tisser permet la commande individuelle des fils de chaîne. Tissus lourds et souvent épais, ils sont très utilisés pour recouvrir des sièges d'ameublement.

MAILLE,

 Étoffe obtenue par tricotage industriel.Composée de boucles de fils complètes et passées dans la boucle qui précède. Faite, en général avec un fil, au contraire du tissage fait avec deux fils, (chaîne et trame). Le tricot est composé de mailles.

MICROFIBRE,

 Fibre ou filament d'un diamètre inférieur à 1 décitex (10km de fibres pèsent moins de 1g). Les micro-fibres sont obtenues par filage du polymère.

MIKADO,

 Originaire du Japon, c'est un tissu sergé avec une main assez raide, mikado est un excellent choix pour les robes architecturales modernes. Il est moins brillant que le satin, et moins mat que le crêpe. 
C'est un tissu de soie naturelle à la texture épaisse légèrement granulée et très ferme.

MOIRE,

 Elle est obtenue par le passage du tissu plié lisière contre lisière puis passé entre deux calandres (cylindres) chauffées.Le calandrage va révéler le motif par écrasement ; il s’effectue sous une pression équivalente à 70 kg/cm². Les cylindres sont chauffés de 90 à 140 degrés selon les matières. Le dessin obtenu est constitué de longues ondulations et de motifs concentriques.
La faille ou l'ottoman servent souvent de base pour le moirage. Elle n'est pas lavable car les fils écrasés par le calandrage regonflent avec l'eau et cela fait disparaître l'effet. 

MOUSSELINE,

 Elle est produite à partir de fils simples, très finement peignés.La mousseline est un tissu léger et lâche, en coton né au Bangladesh.
La mousseline est produite à partir de fils de coton cardé, de soie, de polyester ou de polyamide, le plus souvent écrus ou blancs. Elle est utilisée pour faire des motifs de broderie, de vêtements, des voilages, etc.

NATTÉ,

 Le natté ou panama (parce que similaire au tressage qui caractérise le chapeau de Panama) est un textile dérivé de l'armure toile. 
Il s’obtient par empilage de plusieurs fils, soit de chaîne soit de trame, de manière qu’une tresse égale en nombre de fils de chaîne se lève pour faire passer le même nombre de fils de trame. Cela lui donne un effet de tressage carré. Le tressage peut être de deux, trois ou plus de fils mais, la robustesse du tissu est inversement proportionnelle à ce nombre.
La matière employée peut être très variée mais de section toujours régulière. Les nattés les plus gros sont réalisés en laine, les plus fins en coton, polyester...

NÉOPRÉNE,

 Le Néoprène est le nom de marque sous lequel la compagnie Du Pont de Nemours introduisit dans l'industrie du caoutchouc en 1931, une famille de caoutchouc à base de polychloroprène.
C'est le premier caoutchouc synthétique. Le latex de Néoprène (famille d'émulsions aqueuses de chloroprène fit son apparition en 1934.
Pour l'utiliser en ameublement ou en habillement, le néoprène n'est pas laissé à l'état brut. Il est transformé grâce à des techniques innovantes de contrecollage qui lui donne un aspect sandwich.

ORGANZA,

 Mousseline de coton, de soie ou de polyester, fin, transparent, raide (très apprêtée), à armure toile. De tissage régulier, il sert pour les garnitures, cols, parementures, et les robes de mariées.

OTTOMAN,

 Autrefois fabriqué dans l'empire du même nom, c'est une soie tramée de coton, lequel fait ressortir les grosses côtes horizontales. De nos jours,il est plus tissé avec des fils de coton. C'est une armure toile cannelée à côtes perpendiculaires aux lisières.

PERCALE,

 C'est un tissu de coton très fin de qualité supérieure sous forme très calandrée.L'effet glacé s'obtenait en appliquant sur l'étoffe une fine pellicule de cire écrasée entre deux cylindres (calandrage). Aujourd'hui, la cire est remplacée par un apprêt permanent appelé "everglazed", à bas de résines chimiques.

PLISSÉ,

 C'est une action mécanique qui est réalisée sur un tissu à bas de polyamide à l'aide d'une lame chauffée.

PONGÉ,

 Cette soierie originaire du Japon est douce et existe en plusieurs épaisseurs. Armure toile à fils très fins. De nos jours, des fibres artificielles sont utilisées aussi. 

POPELINE,

 Toile à côte fine et serrée, absorbante, souple et légèrement soyeuse. Tissu serré d’armure toile formant des côtes dans le sens de la chaîne et comprenant beaucoup moins de fils en trame qu’en chaîne.
Les tisseurs utilisent un fil de chaîne plus fin qu'un fil de trame.

SATIN,

 L'armure  satin est une des trois armures principales utilisées dans le tissage. Ainsi, le terme satin désigne l'ensemble des textiles élaborés par ce type de tissage sans trame apparente, soit des étoffes lisses, unies, fines et brillantes sur l'endroit et mat à l'envers.
À l'origine fait en soie, le satin est aujourd'hui confectionné en matières naturelles (coton) et synthétiques (polyester).
Différentes étoffes sont avec une armure satin :

  • La duchesse est un satin brillant, lourd et épais, de qualité supérieure en pure soie ou fibres synthétiques.
  • Le Liberty, satin grattée sur l'envers.
  • Le crêpe de satin est une étoffe avec une surface à grain non lisse.
  • La satinette , c'est un fin satin de coton essentiellement utilisé en doublure.

SEERSUCKER,

 Tissu léger est gaufré en coton d'origine indienne. Les effets cloqués du véritable Seersucker sont obtenus par l’armure.
Les imitations obtiennent ces effets par apprêtage, une opération chimique. Cette matière est surtout utilisée pour confectionner des vestes dont l'étoffe favorise la perte de chaleur et la circulation de l'air.

SHANTUNG,

 Tissu de soie pure ou sauvage, d'origine asiatique, présentant un aspect cannelé dû à l'irrégularité des fils utilisés en trame. Aujourd'hui en fibres synthétiques, polyester ou dans d'autres matières coton, rayonne, etc...

SIMILI-CUIR,

 Sous le nom de cuir artificiel, simili-cuir, t.e.p (tissu enduit de plastique) ou Skaï (marque déposée), de larges quantités de matériaux ayant, plus ou moins, une surface similaire à celle du cuir. Il existe une diversité considérable dans la préparation de ces types de matériaux. 

TAFFETAS,

 Armure toile tissée très serrée faite de fils fins. L'expression "armure taffetas" en confection désigne une armure de toile tissée selon le principe : un fil pris, un fil laissé.
Toile légère de soie naturelle ou de fibres synthétiques (acétate, polyester). Ayant reçu un apprêt, il est relativement raide et très froissable. Tissu au grain régulier, doux et cassant, avec des côtes très fines et un aspect lustré.Il peut être dit "changeant" quand le fil de chaîne est de couleur différente du fil de trame. Se froisse facilement. 

TOILE,

 Le mot désigne moins un tissu qu'une technique de tissage, dans lequel les fils se croisent régulièrement à angle droit, sans envers ni endroit. c'est l'armure la plus simple et la plus solide; le croisement des fils étant maximum. Seule armure à contexture carrée : la chaîne et la trame sont autant visibles l'une que l'autre.
Dans les toiles sont classés aussi bien la popeline, le taffetasla mousseline, le crêpe de chine ou georgette, le shantung que la percale.

Le mot Toile évoque volontiers une étoffe d'aspect rustique. C'est le cas des toiles de lin, de jute. A contrario, les toiles de coton, s'avèrent fines et souples. Les Tweeds sont également des toiles mais en laine. 

TULLE,

 Tissu très léger et transparent, utilisé en rideaux dans le sud ou pour les robes de mariées.

TWILL,

 Tissu très souple en soie ou en chappe de soie, en armure sergée, à côtes très fines.Le twill est à la fois une technique de tissage et un tissu réalisé avec cette technique.
Ce tissu d’aspect caractéristique se reconnaît facilement aux rayures obliques que l’on voit dès le premier abord.

VELOURS,

 Le velours, du latin « vilosus », velu, est une étoffe rase d'un côté et couverte de l'autre de poils dressés, très serrés, maintenus par les fils du tissu (en v ou plus résistant en w). Tissu doux, de poids moyen avec un poil court, épais formé par le découpage de fils de trame (utilisé dans le vestimentaire) ou de chaîne (utilisé dans l'ameublement) et double pièce ( deux dossiers puis le poil est coupé entre les deux). Son armure de base est l’armure toile ou sergé. Après la découpe, le poil est peigné, fini et lissé.
Le velours se décline dans toutes les matières: soie, coton, lin, laine, mohair, viscose, acryliques, polyester (les plus résistants). Il peut-être gaufré, épinglé, côtelé, ciselé, façonné (motifs velours obtenus sur un tissu de fond sur un métier jacquard) et frappé.

VOILAGE,

 Tissu d'armure toile, il est très fin et très léger. Posé devant une fenêtre, il est transparent à l'intérieur et opaque à l'extérieur.Le voilage en coton ne jaunit pas à la lumière.Les polyester sont les plus résistants et les plus facile à entretenir (lavable en machine).




Marque Française

Les Soieries Bélinac sont le reflet
d'un savoir-faire français depuis 1882.

Livraison : Monde entier

Livraison express
de 24h à 72h.

Dispo en stock

Tous nos produits sont en stocks à partir d'1 mètre.

Conseil

Une équipe à votre écoute.